FORMULAIRE D’INSCRIPTION ET DE SIGNATURE AU COMITE’ INTERNATIONAL POUR LA CHARTE MONDIALE DE LA SANTE (CICMS) REGISTRATION FORM TO THE SIGNATURE AND TO THE WORLD HEALTH CHARTER INTERNATIONAL COMMITTEE

 

PCMIA

PCMIA

Person Centered Medicine International Academy

FORMULAIRE D’INSCRIPTION/ MEMBERSHIP FORM

AU COMITE’ INTERNATIONAL DE LA CMS/ TO THE WHC INTERNATIONAL COMMITTEE

MODULO D’ISCRIZIONE AL COMITATO INTERNAZIONALE DELLA CMS

text of “LA CHARTE MONDIALE DE LA SANTE – THE WORLD HEALTH CHARTER 

    fulfill the form below     

Nous avons l’honneur de vous demander une contribution livre pour l’organisation du Comité, si vous ne participez pas à la présentation de la Charte Mondiale de la Santé dans le Congrès

We are delighted to ask a free contribution for the International Committee Organization, if you don’t participate in the Conference

 Abbiamo l’onore di chiederle un contributo per l’organizzazione del Comitato Internazionale 

Contribution to the International Commitee for the Youth Charter

Once registered you receive the proceedings of the International Congress "Medical Science and Health Paradigm Change" Milan 13-14-15 October 2017

€10.00

 

LA CHARTE MONDIALE DE LA SANTÉ-THE WORLD HEALTH CHARTER

MedicinaPablo Picasso

  1. LA SANTÉ EST UN DROIT UNIVERSEL

   HEALTH IS AN UNIVERSAL RIGHT

La possibilité de recevoir des soins centrés sur la personne, de choisir et de constituer des facteurs protecteurs de la santé et de neutraliser les menaces et les facteurs de risque pour la meilleure qualité de la vie à tous les âges du développement où de l’involution humaine, dans toutes les conditions économiques et sanitaires, est un droit individuel et universel qu’il faut respecter dans toutes les nations. Les décisions de politique sanitaire des États doivent être fondées sur la vérité scientifique et la valeur irréductible de la personne, de la conception à la mort naturelle, et doivent empêcher  la production, le commerce, la légalisation des toutes les drogues récréatives et stupéfiantes et le commerce des parties du corps humain et de sa génétique.

 

 The possibility to receive a person centered health care , choosing and constituting life and health protective factors and neutralizing life menaces and risk factors for the best life quality at any age of the human development or involution, in any social and economic condition, at any disease time, is an individual and universal person right to be respected in any country. The health policies of governments must be based on scientific truth and the irreducible value of the person since the conception to the natural death and must inhibit the production, trading and legalization of all recreational substances , narcotics and the trading of human body parts and genetic.

 

  1. LES SOINS D’URGENCE, PRIMAIRES ET HOSPITALIERS

SONT UN DROIT POUR TOUS

EMERGENCY, PRIMARY AND HOSPITAL HEALTH CARE

ARE A RIGHT FOR ALL

 

Les gouvernements de toutes les nations du monde ont le devoir de garantir l’accès gratuit aux soins primaires et hospitaliers pour toute personne de tout âge, connaissant des difficultés économiques et sociales,  et de garantir la liberté des professionnels de santé  afin qu’ils puissent exercer leur mission et leur profession selon les principes éthiques du serment d’Hippocrate, en promouvant la paix et des changements en faveur de la santé dans les conditions de vie sociale et environnementale des populations, à travers la création de possibilités réelles pour la liberté individuelle, la nutrition, l’éducation et le travail. Les médecins et tous les professionnels de santé ont le devoir et la responsabilité de prendre soin des malades et des personnes souffrantes incapables de payer leurs soins.

 

The governments of all the nations of the world have the duty to assure possibilities for a free health care in hospital and primary care available for all the persons at any age in social and economic difficulty and the health professionals’ freedom for exercising their mission and profession, according to the ethical principles of the Hippocrates oath, promoting the peace and pro-health changes in the people social and environmental conditions through the creation of real possibilities for the individual freedom, nutrition, education, work. Physicians and all health care professionals have the duty and responsibility of taking care of sick and suffering people without possibilities of paying health care.

 

  1. LE PROGRÈS DE LA SCIENCE STIPULE QUE LA SANTÉ DEPEND DE LA LIBERTÉ HUMAINE

THE PROGRESS OF SCIENCE STATES THAT HEALTH IS THE RESULT OF THE PERSON’S FREEDOM

 

Le progrès de la science stipule que la santé dépend de la liberté de la personne à choisir une qualité  de vie saine, parmi les possibilités réelles existant dans son environnement social et physique ; elle dépend aussi de son éducation à  interpréter, finaliser et retenir les informations qui sont transformées en signaux épigénétiques pour  des changements allostatiques, déterminant ainsi l’évolution humaine du fait de leur transmission génétique aux générations suivantes. Naturellement, la personne donne consciemment ou inconsciemment une signification aux affections, émotions, connaissances, et comportements, conduisant vers l’interaction des variables appartenant à la fois à la spiritualité, à l’esprit, et à l’organisme biologique que la clinique, la science médicale, la biologie, la psychologie, la philosophie prennent comme objet de recherche empirique et/ou spéculative dont la qualité est essentielle pour le progrès du genre humain et pour une culture mondiale de paix et de liberté

 

The progress of science states that health is the result of the person’s freedom to choose between real possibilities for a healthy quality of life , the availability of these in the social and physical environment, the education to the ability to interpret, finalize and memorize information that are transformed in epigenetic signals for allostatic changes, genetically transmitted to the next generations in such a way determining the human evolution. The person naturally gives an unconscious and conscious meaning to affects, emotions, knowledge and behaviors and pilots toward a purpose the interaction of variables at the same time belonging to spirituality, mind, biological organization, that clinics, medical science, biology, psychology, philosophy present as objects of empirical and/or speculative investigation to date, whose quality is essential for the mankind life and the development of a culture addressed to the people freedom and peace.

 

  1. POUR UNE NOUVELLE DEFINITION DE SANTÉ

 

FOR A NEW DEFITION OF HALTH

 

Au vu du progrès scientifique, médical et psychobiologique, la santé se conçoit comme «  Le choix des meilleures possibilités pour être la meilleure  personne humaine ». La santé se révèle comme une maïeutique de la nature humaine et de l’existence,  une culture – génératrice d’anthropologie, créée par la culture, comme une énergie pour la personne et de la survie et de l’évolution de l’être humain, confiée aux plus hautes responsabilités et aux dimensions de la personne et des nations, et constituant un espace-temps où les individus, les cultures, les Etats et les nations sont liés dans une destinée commune.

 

In the light of the medical and psycho-biological scientific progress health is conceivable as “The choice of the best possibilities for the best being a human person”. Health reveals itself to be a human nature maieutics and at the same time of the existence, a culture- making anthropology , created by the culture, energy for the person and mankind survival and evolution, that is given to the highest responsibilities and the dimensions of the person and the nations , constituting a space-time where and when individuals , cultures , states and nations are linked in a by-directional way

 

  1. LA SIGNIFICATION DE LA MALADIE POUR LA PERSONNE MALADE

ET LES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ 

THE DISEASE MEANING FOR THE SICK PERSON

AND HEALTH CARE PROFESSIONALS

Toutes les maladies et tous les handicaps sont des processus dynamiques impliquant toutes les dimensions de l’existence de la personne dans l’environnement culturel et social, de sa conception à sa mort naturelle et sont caractérisés par la souffrance individuelle, la vulnérabilité sociale et la fragilité allant jusqu’à l’exclusion. Les professionnels  de santé devraient être  formés à plus d’humanisme avec une conduite morale et une culture humaniste cohérente avec la noble signification  de leur profession parce qu’ils partagent avec leurs patients les mêmes quêtes et épreuves de l’existence et ne doivent pas être des techniciens apathiques, auteurs (ou instruments) de vie et de mort, chercheurs partiels de connaissance d’objets séparés de la réalité humaine.

 

All diseases and handicaps are dynamic processes involving  the whole person’s existential dimensions in their cultural and social context, during all the ages of life, from conception to natural death and are characterized by individual suffering, social vulnerability and fragility until the exclusion. Health professionals should be educated to be human persons, with a moral behavior and a humanistic culture , coherent with the noble meaning of their work, because they share with their patients the same existence quests and events, and not to be apathetic technicians , tools of life or death or investigators fragmented in knowledge objects removed from the human reality .

 

 

  1. L’ORGANISATION DES SOINS DOIT ÊTRE FONDÉE SUR LE RESPECT DES DROITS DE L’HOMME A LES ETAPES DU DÉVELOPPEMENT HUMAIN ET DANS TOUTES LES PÉRIODES DE LA MALADIE.

 

THE HEALTH CARE ORGANIZATION MUST BE FOUNDED ON THE RESPECT OF THE HUMAN RIGHTS IN ALL AGES OF THE HUMAN DEVELOPMENT AND AT ANY TIME OF ILLNESS

La politique de santé publique et les soins la santé publique doivent être fondés sur la liberté individuelle, conformément à la Déclaration des Droits de l’Homme des Nations Unies et à la Déclaration Universelle des Droits et Devoirs de la Jeunesse, et doivent être réalisés à travers  l’accès gratuit et total pour tous, aux soins d’urgences, aux soins primaires et aux soins hospitaliers avec une disponibilité de médicaments et des plus modernes outils biotechniques pour le diagnostic et la thérapie, financés par le système du travail public et privé des États, sans but lucratif. L’économie des États, les affaires financières, les pouvoirs idéologiques et politiques, le marché commercial de médicaments ou des outils techniques ne doivent pas jouer sur  le respect de la vie humaine quel que soit l’âge ou le  développement de la maladie ni sur l’application des soins selon les  principes éthiques d’Hippocrate.

 

Public health organization and public health care must be founded on the individual freedom according to the human rights expressed by the UN Declaration of Human Rights and the Universal Declaration of Youth Rights and Duties, and must be realized through the creation of the free general availability for all of emergency , primary and hospital care with the availability of medicines and the most modern bio-technical tools for diagnosis and therapy, financed by the State public and/or private work system, without profit finalities. The state economy, financial affairs, ideological and political powers and the commercial market of medicines or technical tools must not influence the human life respect at every stage of development or disease, scientific investigation and the application of Hippocratic ethical values in the people care.

 

7.  LA RESPONSABILITÉ INDIVIDUELLE DE LA PERSONNE POUR LA SANTÉ

  1. THE INDIVIDUAL PERSON’S RESPONSIBILITY FOR HEALTH

 

Toutes les personnes ont la responsabilité de choisir et de mener une qualité de vie capable de constituer des facteurs protecteurs pour la vie et la santé, et de neutraliser les menaces et les facteurs de risque dans leur vie individuelle ainsi que dans toutes les relations interpersonnelles en famille, au travail, dans les institutions et organisations. Ils ont le devoir de prévenir et d’arrêter les comportements qui pourraient constituer une violation et une menace du droit individuel à la liberté –non une volonté arbitraire– s’il ne représente pas un risque pour eux-mêmes ou pour la vie et la santé d’autres personnes à toutes les étapes de croissance, en donnant un exemple aux enfants et aux jeunes ainsi qu’à leur environnement relationnel.

All the persons have the responsibility to choose and run a life quality able to constitute protective factors for life and health, neutralizing menaces and risk factors in his individual life and interpersonal relationships in family, work, institutions, organizations and the duty to prevent and stop behaviors that could constitute a violation and a menace for the individual right to freedom – not an arbitrary will- if they represent a risk for themselves and the other persons’ health and life at any stage of development, giving an example to children and young people and their relational environment

 

 

  1. L’ÉTUDE ET L’ENSEIGNEMENT DE LA MÉDECINE SONT UNE MISSION CENTRÉE SUR LA PERSONNE

 

LEARNING MEDICINE AND MEDICAL EDUCATION ARE A PERSON CENTERED MISSION

Les Universités, les écoles normales et les facultés de médecine, doivent admettre et instruire les étudiants et les professionnels de santé à concevoir la médecine et les soins comme une mission existentielle et doivent promouvoir leur maturité affective, spirituelle ainsi que leur santé mentale selon les principes éthiques du serment d’Hippocrate ; ils doivent promouvoir aussi l’apprentissage de l’épistémologie interactionniste et téléologique de la médecine centrée sur la personne et sa méthode clinicienne, en respectant dans leur pratique publique et privée, la vie de la personne à tous les niveaux de son développement et de l’évolution de sa maladie et, en cas d’absence apparente de vigilance, en assurant les supports essentiels pour la vie.

 Universities, colleges, faculties and/or the schools of medicine, must admit and educate students and health professional to conceive Medicine and health care like an existential mission, and promote their personal affective-spiritual maturity and mental health, according to the Hippocrates’ Oath objective ethical principles and to learn a person-centered interactionist and teleological epistemology, respecting in their practice the person’s life at any stage of his life from conception to natural death and the patient’s life at any stage of the disease evolution and in the apparent absence of vigilance, assuring essential supports for life.

 

 

 

  1. LA MÉTHODE ET LA RECHERCHE CLINIQUE ET ÉPIDÉMIOLOGIQUE DOIVENT INTRODUIRE DES VARIABLES CULTURELLES, SUBJECTIVES, INTERPERSONNELLES, SOCIALES, D’ADAPTATION ET LA RESILIENCE

 

THE CLINICAL METHOD AND THE CLINICAL AND EPIDEMIOGIC INVESTIGATION MUST INTRODUCE CULTURAL, SUBJECTIVE, INTERPERSONAL, SOCIAL AND ADAPTATION VARIABLES AND THE RESILIENCE

 

La méthode et la recherche clinique et épidémiologique doivent introduire des variables étudiant la subjectivité de la personne, visant à identifier son sens d’appartenance au milieu culturel et la culture , la qualité de ses relations avec l’environnement interpersonnel proche, dans la famille, l’école, le travail, la vie affective  ; les choix existentiels et les opinions motivant le comportement, la condition socio-économique, la possibilité et les moyens de faire face aux stresses, le style de vie relativement à l’âge de la vie en calculant la résilience avant la vulnérabilité au risque, en analysant les points de force et les ressources personnelles et sociales , les menaces et risques, et au commencement du travail clinique, en structurant une relation empathique qui puisse rendre la personne sujet et non objet de clinique ou de recherche.

 

The clinical method, clinical and epidemiological investigation must investigate on the intervening variables addressed to identify the person’s subjectivity, his/her relationship with the cultural , the next interpersonal, social, and physical environment, work, the affective life, the existential choices and the beliefs motivating the behavior, economic condition and the coping possibilities and quality to stressful situations and the lifestyle in all the contexts, giving evidence and computing the resilience before the vulnerability to risk, analyzing the personal and social strength points, resources, menaces, risks at the beginning of the clinical work, structuring an empathic work that could make the person subject and not an object of clinical method or investigation.

 

  1. LA CONTRIBUTION DÉTERMINANTE DES NATIONS UNIES

ET DES CHEFS D’ÉTAT POUR LA SANTÉ MONDIALE 

THE DETERMINING CONTRIBUTION OF THE UNITED NATIONS

AND HEADS OF STATE FOR THE WORLD HEALTH

 

Les Nations Unies et tous les Chefs d’État ont le devoir et la responsabilité de promouvoir le respect de la Charte Mondiale de la Santé par les gouvernements en contrôlant qu’elle soit diffusée dans les Universités et les Facultés de Médecine, les institutions sanitaires, toutes les écoles et en la mettant en pratique dans leur politique par l’adoption de mesures efficaces à cet effet.

 

The United Nations and all the Heads of State have the duty and the responsibility to promote the respect of the World Health Chart from the governments and to control that the States spread it in Universities, School of Medicine, Health Institutions, all schools and realize it in their policy adopting effective measures to this aim.

 

 DOI 10.13140/RG.2.2.12208.66560-  

http://www.researchgate.net    published in Giuseppe R.Brera  contributions

 

SIGNATURE OUVERTE/ OPEN SIGNATURE

 

Les savants et les médecins ici signataires sont conscients de la nécessité de sauver des millions de personnes et de prévenir leur mort par un changement mondial nécessaire en politique sanitaire, par l’application concrète d’une nouvelle conception et une définition de la santé, fondées sur les droits universels de l’homme  comme est déclaré par  la Charte Universelle des Droits de l’homme des Nations Unies, pas lettre morte. Dans cet objectif, ils voient la nécessité d’un accord international et des actions politiques dans tous  les États, fondés sur la Charte Mondiale de la Santé (CMS) et demandent aux Nations Unies d’adopter la CMS en promouvant une convention internationale et aux Chefs d’État particulièrement de l’ instituer dans leur pays, à travers les gouvernements, avec les nécessaires changements dans la législation et de la diffuser dans les Universités, les Écoles, les Facultés de Médecine et les institutions sanitaires.

The following scientists and physicians, are aware of the necessity to save from death millions of people and to prevent it with a necessary world change in the health care and prevention policy, applying a new health conception and definition based on the universal human rights as declared by the Universal Human Rights Charter of the United Nations, not empty words. To this aim they look at the necessity of an international agreement and political acts in all the states, based on the World Health Charter (WHC) and ask the United Nations and all the Heads of State to adopt the WHC in their countries through the governments, with legislative changes spreading the WHC in Universities, Schools , Medicine Faculties and Health Institutions

Signature -Formulaire de demande d’adhésion au Comité International pour la CMS

Signature and registration form to the WHC International Committee

Firma e modulo di domanda d’adesione al Comitato internazionale per la CMS

www.personcenteredmedicineblog.wordpress.com

 

                  Si vous êtes en accord, envoyez votre signature à  worldhealthcharter@healthparadigmchange.it

                  If you agree, send your signature to worldhealthcharter@healthparadigmchange.it

                  La signature signifie entrer dans le Comité International de la Charte Mondiale de la Santé et sera unie au texte  

                  The signature means to enter into the World Health Charter  International Committee and will be added to the text